Accueil > Océan Indien (O.I) > Etats des lieux > Mayotte > Documents divers > Le plan stratégique de santé Réunion-Mayotte 2012-2016. ARS Océan Indien. (...)

Documents divers

Le plan stratégique de santé Réunion-Mayotte 2012-2016. ARS Océan Indien. Déclinaison Mayotte
Le Projet de Santé de La Réunion et de Mayotte (PRS) est l’outil stratégique de santé mise en place par l’Agence de Santé Océan Indien, qui a pour mission de définir et mettre en oeuvre la politique de santé publique qui s’étend de la prévention à l’offre de soin et l’accompagnement médico-social.

En ce qui concerne la prévention des addictions, les moyens à mettre en oeuvre sont de trois ordres : préventif, curatif et le rappel à la loi.

« La consommation d’alcool à Mayotte constitue un risque nouveau qui a largement dépassé le stade de l’émergence.
Ce sont les jeunes qui sont le plus exposés compte tenu de l’absence ou de l’insuffisance des infrastructures de sports et de loisirs et de l’inactivité qui en résulte notamment hors période scolaire. Ceux-ci font un mélange d’alcool, de « bangué » (cannabis local) et de médicaments. »

« Mayotte connaît une phase de transition démographique, épidémiologique et nutritionnelle.
Du fait d’un moindre accès à la consommation, et d’un niveau de vie moins élevé, certains types de décès sont moins fréquents, et la moindre consommation d’alcool entraîne moins de conséquences sur la santé.
En revanche, la population est exposée à des problèmes de déséquilibres des apports alimentaires, conduisant à des situations de carence ou inversement de surpoids et d’obésité.
Même si l’écart entre hommes et femmes tend à se réduire depuis plusieurs années, la situation des femmes reste toujours plus favorable.
Cette réduction est due principalement à la diminution de la mortalité par maladies cardiovasculaires, à la baisse des décès liés au tabac et aux morts violentes chez les hommes, tandis que les femmes voient leur risque de mortalité liée au tabac s’aggraver.  »

Pour de plus amples informations, consultez le plan stratégique de santé 2012/2016
Publié le 3 février 2017
Mis à jour le 20 février 2018