Accueil > Océan Indien (O.I) > Etats des lieux > Réunion > Autres documents > La méthamphétamine arriverait à La Réunion. Septembre 2015

Autres documents

La méthamphétamine arriverait à La Réunion. Septembre 2015
"Plusieurs patients rencontrés par nos équipes rapportent la disponibilité dans l’île de quantités importantes de méthamphétamine (ice, crystal).

Ils évoquent la rapidité de l’installation de la dépendance et l’importance de son potentiel addictif marqué par un craving très intense (compulsions). L’origine semble être la Thaïlande selon certaines sources, sous forme de cristaux et se consomme fumé.

Il est important de noter que la méthamphétamine est très présente et proche de chez nous en Afrique du Sud depuis une dizaine d’années, connue sous le nom de « Tik », surtout dans la région du Cap. Ce sont les usagers de méthaqualone (MANDRAX) qui sont passés à la méthamphétamine.

Pour l’instant à la Réunion, le psychostimulant de référence demeure l’ARTANE. Ses conséquences sont modestes comparées aux psychostimulants illicites ; avec un potentiel addictif léger à modéré et le plus souvent une absence d’accoutumance. La diffusion d’un produit comme la méthamphétamine dans notre île pourrait aisément trouver sa place parmi les consommateurs d’Artane ainsi que chez les polyconsommateurs avides de nouveautés. Les conséquences pourraient être rapidement désastreuses sur le plan sanitaire, sur l’équilibre social et sur la criminalité.

Nous sollicitons à cet effet les autorités afin que ce risque soit mieux pris en compte et que toutes les mesures visant à protéger notre département puissent être envisagées dans les meilleurs délais (Douane, PAF, Police, Gendarmerie, Prévention)."


Dr David METE, Service Addictologie - CHU Réunion Félix Guyon
Jean-François GUIGNARD et Jacques NAVON, CSAPA KAZOTE - Saint Paul

Publié le 5 septembre 2015
Mis à jour le 20 février 2018