Accueil > Océan Indien (O.I) > Etats des lieux > Mayotte > Etudes, enquêtes, rapports locaux ou nationaux concernant Mayotte > Périnatalité à Mayotte > Enquête nationale périnatale 2016 et extension à Mayotte. PLIES. Octobre (...)

Périnatalité à Mayotte

Enquête nationale périnatale 2016 et extension à Mayotte. PLIES. Octobre 2018
« A Mayotte, la santé périnatale est une priorité de santé publique.L’ARS Océan Indien a souhaité s’appuyer sur l’enquête nationale périnatale 2016 menée par l’INSERM, pour réaliser un état des lieux approfondi de la situation en périnatalité sur le département.

Réalisée par une équipe d’enquêtrices du centre hospitalier de Mayotte, l’étude a été menée auprès d’un millier de mères ayant accouché dans les 5 maternités de l’île, entre le 14 mars et le 17 avril 2016.

Des enquêtes nationales périnatales sont réalisées régulièrement par l’Institut National de la Santé et la Recherche Médicale (INSERM) pour disposer des indicateurs nécessaires à l’orientation des politiques de prévention et de soins aux femmes enceintes et aux nouveau-nés. Ces enquêtes portent, à l’échelle nationale, sur la totalité des naissances survenues pendant une semaine.

Les résultats publiés aujourd’hui permettent de disposer d’indicateurs et d’apprécier les évolutions de la santé périnatale (depuis la précédente enquête menée en 2010). Ces indicateurs périnataux sont nécessaires à l’orientation des actions afin d’améliorer la prévention, le suivi et les soins dédiés aux femmes enceintes et aux futurs nouveau-nés à Mayotte. »

Vague

Périnatalité et conduites addictives

L’enquête révèle une « rareté des comportements à risque »
« Les comportements addictifs à risque pendant la grossesse restent très marginaux à Mayotte. Après avoir eu connaissance de leur grossesse, seulement 1,0% des parturientes à Mayotte (8 femmes) ont consommé de l’alcool. Elles étaient également une minorité (5%) à en consommer (même exceptionnellement) avant.
De même, seulement 1,7% fumaient au 3ème trimestre contre 16,6% en métropole, et 0,2% (2 mères) ont déclaré avoir consommé du cannabis pendant la grossesse. »

Consultez les résultats de l’enquête nationale périnatale 2016 et extension à Mayotte

Source : site de l’ARS OI

Publié le 25 janvier 2019